NTAA 2014

Voici la selection des oeuvres de notre jury international. Ils sont tous part de l'exposition Update_5 le 8 novembre jusqu'au 23 au Zebrastraat à Gand, Belgique.

1. NURIT BAR-SHAI (Israel) - Objectivity [tentative]: Soundscapes series (Installation scientifique)

La série Soundscapes explore les frontières entre l’art, la science et la technologie, et est inspirée par les recherches du professeur Eshel Ben Jacob de l’Université de Tel-Aviv. L’œuvre étudie les structures complexes dans les colonies bactériennes et le comportement social de ces micro-organismes "intelligents". Il s’agit d’une installation audio, qui montre au public la croissance de la colonie de bactéries.

2. JD BELTRAN + SCOTT MINNEMAN (États-Unis) - Cinema Snowglobe (Installation interactive)

La forme de Cinema Snowglobe est celle d'une boule à neige traditionnelle, sauf qu’elle contient un écran vidéo minuscule qui montre un court-métrage en boucle dès que la boule est secouée et que la neige commence à tomber. Si la boule reste immobile pendant plus de 20 secondes, le spectateur doit la secouer de nouveau pour activer la neige et continuer à regarder le film.

Video

3. JO CAIMO (Belgique) - InnerRythms (Projet biologique)

Le projet est une invention pataphysique permettant de décrire et de visualiser des rythmes quotidiens, intérieurs et inconscients. D’abord, l’artiste avale un casque bluetooth, puis un Pillcam, suivi d’une caméra d’endoscopie d'un médecin. Après avoir avalé enfin l'hôpital, il peut aller où il veut.

Video

4. MARTIN JOHN CALLANAN (Royaume Uni) - Departure of All (Installation scientifique)

Departure of All affiche des informations sur les décollages de tous les vols à tous les aéroports internationaux du monde entier, en temps réel. Le défilement de la liste à un rythme effréné illustre les excès d'une société caractérisée par la dispersion et la vitesse. À un certain point de vue, les lieux de départ et d’arrivée semblent avoir moins d'importance, et c’est la procession ininterrompue des vols qui devient pertinente ; il ne s’agit plus d’une liste mais plutôt d’un flux énorme de données.

Video

5. MATTIA CASALEGNO (Italie) - RBSC.01 (Installation scientifique)

La sculpture cinétique est un appareil électromécanique étrange qui se situe entre un improbable dispositif liturgique, une presse d'emboutissage, une guillotine et une machine à pain. Elle est conçue pour produire une fine galette de pain comestible et d'y imprimer un logo. On peut lire un symbole qui y a été gravé dessus et qui suggère une sorte de répétition, une boucle entre les deux éléments chimiques, le dioxyde de carbone (symbole de la pollution par excellence) et l'oxygène (le gaz que nous respirons et dont émerge la vie).

Video

6. MATS DEKOCK (Belgique) - Reconstructing Mariënbad (Installation interactive)

Reconstructing Marienbad se compose de trois installations séparées (impression de tous les textes prononcés, des copies du couloir vide et toutes les chambres et les espaces intérieurs), inspirées par le film classique L'Année Dernière à Mariënbad (1961) d'Alain Resnais. Les installations étudient comment une expérience cinématographique peut être transformée en une forme architecturale.

Video

7. ALISA GOIKHMAN (Israel) - LangWidgets (Installation scientifique)

LangWidgets est un projet interactif qui explore la faisabilité d'un système de navigation pour les champs sémantiques. Il vise à induire une synthèse entre notre cognition verbale et notre orientation, et à fournir une voie pour la compréhension sensorielle de la structure de la langue. Il permet à l'utilisateur de se promener dans la topographie des champs sémantiques, comme si ceux-ci formaient une surface géographique.

Video

8. BART HESS (Pays-Bas) - Digital Artefacts (Sculpture scientifique)

Miroitant au milieu de l'exposition se trouve un réseau de bassins réfléchissants géométriques remplis de cire fondue reposant sur de l'eau. Leur surface est perturbée par un corps, suspendu à un harnais de robot, plongeant dans le liquide. Sous l’eau, une croûte de cire cristallise autour de ses courbes et plies, formant une structure architectu-rale, couche par couche, comme une imprimante 3D qui dessine directement sur la peau. Lentement, le corps apparaît, enveloppé dans une prothèse humide.

Video

9. BEVERLEY HOOD (Royaume Uni) - Glitching (Installation interactif)

Glitching est une installation et une performance interactives inspirées par des dysfonctionnements dans le mouvement, ou des pépins, et dérivées de caractères de sports contemporains et de jeux informatiques d'action. Glitching utilise un Microsoft Xbox Kinect, une pseudo interface de jeu, et un grand écran, pour créer une expérience interactive, grandeur réelle et contrôlée.

Video

10. KARL JERON (Allemagne) - Hermes Opera (Installation scientifique)

Les monologues de téléphone stupides dans les bus et les trains ont irrité l'artiste allemand Karl Heinz Jeron depuis des années. Il y a quelques mois, il a commencé à les noter, et ils forment ainsi la base d'un opéra lyrique chanté par des robots minuscu-les : deux solistes et un chœur. La scène est formée d’une projection vidéo d’images enregistrées dans le domaine public. Les termes de référence du Libretto ont été utilisés pour la recherche de ces images.

Video

11. NANDITA KUMAR (Nouvelle Zelande) - eLemeNT EaRTh (Installation interactif)

eLEMenT: EARTH est un diorama futuriste à l’intérieur d’une bouteille en verre soufflé, où la nature rencontre la technologie. Cet écosystème interactif contient des circuits imprimés transparents fonctionnels et non-fonctionnels qui sont sensibles au soleil et à la lumière. Lorsqu'ils sont exposés à la lumière, ils génèrent des sons basés sur la nature à l'intérieur de la bouteille en verre, et quand ils détectent un mouvement à l’extérieur de la bouteille, ils émettent des sons synthétiques.

Video

12. EBRU KURBAK + IRENE POSCH (Turquie/Autriche) - The Knitted Radio (Installation interactive)

The Knitted Radio est une installation développée dans le cadre d'un projet de recherche critique et de transformation continue qui a gagné en intérêt à cause de la récente atmosphère politiquement chargée à la place Taksim à Istanbul. Comme dans d'autres mouvements d’occupation à travers le monde, les gens en Turquie comptent profondé-ment sur les communications mobiles et les médias sociaux. Cependant, des médias privatisés et contrôlés par l'État sont sous surveillance accrue, et le risque de coupures temporaires devient important. Dans cette œuvre, nous avons tricoté un chandail d'aspect ordinaire qui devrait égale-ment fonctionner comme émetteur de radio FM.

Video

13. KEITH LAM (Hong Kong) - One Day Social Sculpture (Installation scientifique)

L'idée de Social Sculpture vient de la citation la plus célèbre de Joseph Beuys, “Tout le monde est artiste”, et est basée sur la notion de créer des sculptures à partir de la société, dans le processus servant à remodeler et à refaire notre univers. One Day Social Sculpture étend l’idée de Social Sculpture en explorant la notion que, grâce à l'Internet, nous sommes tous des artistes. À l’instar d’un mélange des mondes réel et virtuel, l’œuvre prend des contributions quotidiennes faites par des gens aux réseaux sociaux, puis les sculpte et les façonne en formes physiques.

Video

14. LIA (Autriche) - Filament Sculptures (Sculpture scientifique)

Les Filament Sculptures ont été créées avec une impri-mante 3D. Le logiciel a été développé par LIA en utilisant le programme Processing, et le code G a été interprété par l'imprimante 3D.

Video

15. MANU LUKSCH (Autriche) - Limitations Permitted (Projet interactif)

Limitations Permitted est un cinéma 3D portable à propos de l'hyper-réglementation de l'espace public. Une série de courts-métrages en 3D stéréoscopique interprète, en langage des signes, des extraits de lois spécifiques portant sur l'espace public. L’œuvre met en question la façon dont nous répondons, psychologique-ment et par notre comportement, aux différents espaces publics et privés, comme définis dans la législation.

Video

16. PIAT STÉFAN (France) - Isola (Installation video interactive)

Isola est une installation vidéo interactive, qui joue avec la distance entre le spectateur et l'écran. L'image projetée montre un homme vu de loin, qui marche en rond sur une île. Quand un visiteur s'approche de l'écran, le point de vue change et se déplace progressi-vement vers l'île, jusqu'au moment où il reprend le point de vue du personnage.

Video

17. DAVID QUAYOLA (Italie) - Captives (Sculpture)

Captives est une série continue de sculptures numériques et physiques, une interprétation contem-poraine de la série “Prigioni” inachevée de Michel-Ange et de sa technique de “non-finito". Les figures classi-ques sont laissées inachevées, en illustrant ainsi l'histoire même de leur création et de leur transfor-mation. Des robots industriels contrôlés par ordinateur sculptent les géométries résultantes en sculptures "inachevées” en grandeur nature

Video

18. STEFAN TIEFENGRABER (Autriche) - User Generated Server Destruction (Installation scientifique)

Les visiteurs du site www.ugsd.net peuvent déclencher six marteaux qui vont alors frapper un serveur qui se trouve dans la salle d’exposition. Ce serveur héberge le site, qui montre également une vidéo permettant de suivre ce qui se passe avec l’œuvre. L'installation se termine lorsque le serveur est détruit et ne peut donc plus héberger le site.

Video

19. JACOB TONSKI (États-Unis) - Balance From Within (Sculpture scientifique)

Un canapé vieux de 170 ans est en équilibre précaire sur une jambe, vacillant en continu, et répondant en interne à des forces externes. Les relations humaines sont des actes d’équilibre, d’ailleurs délicats. Cette idée s'est transformée en un canapé en équilibe, qui représente la pensée de Tonski à propos de la façon dont toutes nos interactions sociales peuvent être retrouvées dans ces meubles.

Video

20. PATRICK TRESSET (France) - 5 Robots Named Paul (Installation interactive)

Dans une scène qui fait penser à une classe de dessin d’après modèle vivant, un être humain remplit le rôle de modèle esquissé par cinq robots. Les séances de dessin durent jusqu'à 40 minutes, temps pendant lequel l'être humain ne peut pas voir les dessins en cours. Il voit uniquement les robots qui alternent entre obser¬vation et dessin, avec des pauses. Le modèle humain est passif, les robots remplissant le rôle créatif.

Video

21. ALEX VERHAEST (Belgique) - Temps Mort / Idle Times - Diner Scene (Installation video interactive)

Temps Mort/Idle Times est un film expérimental composé de différentes œuvres audiovisuelles interactives et non interactives, à propos de cinq membres de la même famille qui ont tous un motif pour le suicide d'un sixième personnage patriarcal. L’œuvre est une recherche en cours sur les mécanismes filmiques et sur la façon dont l'interactivité peut donner une valeur ajoutée à une histoire. Une conversation entre les personnages commence dès que les visiteurs appellent le numéro affiché et que le téléphone sur la table de la scène se met à sonner.

Video

22. DAVE MURRAY-RUST + ROCIO VON JUNGENFELD (Allemagne) - Lichtsuchende (Installation interactive)

L’œuvre Lichtsuchende est composée de petites créatures robotiques statiques, qui forment une sculpture numérique photo-cinétique interactive. Leur mouvement est calqué sur des tournesols qui font face au soleil, dans leur recherche constante de nourriture éclatante. Le groupe d'environ 25 Lichtsuchende est capable de consommer et de produire de la lumière.

Video